Le monoï, l'odeur des vacances

Vous connaissez certainement cette odeur, reconnaissable entre toutes, douce et sucrée et qui signifie VACANCES pour la plupart d'entre nous. Mais oui, il s'agit du monoï, cette préparation tout droit venue des îles et qui envahit les plages, piscines et campings, une fois les chaleurs de l'été revenues. Mais à quoi servent donc ces huiles et autres baumes au monoï et qui peut les utiliser?

Le monoï

Le monoï de tahiti, un produit traditionnel

De fabrication ancestrale dans les îles polynésiennes, le monoï est fabriqué à partir des végétaux les plus courants et les plus représentatifs de ces régions : la fleur de tiaré (oui, la fameuse, dont on fait des colliers pour accueillir les heureux visiteurs de ces contrées lointaines!) et le cocotier...
Le monoï de Tahiti est une appellation d'origine et est controlé afin de répondre aux exigences de fabrication du produit.

Les fleurs de Tiaré sont récoltées sous forme de boutons et doivent être utilisées très rapidement, aussi elles serviront à la fabrication le jour même ou le lendemain au plus tard. Ces fleurs sont mises à macérer durant au minimum 10 jours dans l'huile de coprah qui n'est autre que de l'huile extraite des amandes de noix de coco.
Après la macération viendront les étapes de décantation, de filtrage puis on ajoutera un antioxydant naturel pour ensuite obtenir cette huile épaisse que nous connaissons et à laquelle on prête de nombreuses vertus.

Le monoï pour bronzer rapidement

Si es effluves envahissent tous les lieux de vacances l'été venu, c'est qu'il y a une bonne raison à cela, l'huile de monoï est un formidable accélérateur de bronzage!

Mais attention, comme toujours c'est un produit ancestral, adapté aux populations locales des îles! En effet, le monoï aide au bronzage des peaux mates et hydrate les couches supérieures de l'épiderme : bronzer sans que la peau vieillisse, voilà le secret de beauté des belles tahitiennes auquel on ajoutera, cette merveilleuse odeur et la douceur qu'il procure à leur peau.
Alors pour toutes celles qui ont la peau blanche, ce qui est courant sous nos contrées, doit-on pour autant se priver de cet atout beauté? Il est certain que ce n'est pas une bonne idée de s'en badigeonner et de partir faire la grillade sur la plage, c'est dangereux, on brûle...
Mais si comme beaucoup d'entre nous, vous voulez tout de même bénéficier des nombreuses vertus de cette huile et de son odeur caractéristique, vous pouvez l'utiliser autrement!

Le monoï pour les peaux blanches, c'est possible... autrement!

Le monoï est un très bon hydratant de la peau, alors pourquoi s'en priver?
Lorsqu'on a la peau blanche on peut s'enduire de monoï, une demi heure environ avant l'exposition, ce qui permettra de bien hydrater votre peau et évitera le dessèchement entrainant à long terme un vieillissement prématuré de la peau. Mais attention, une fois arrivé(e) sur la plage ne faites surtout pas l'impasse sur la crème solaire adaptée à votre peau!
Vous pouvez ensuite remettre un peu de monoï après la douche pour apaiser la peau et la réparer des éventuelles agression du soleil.

Il existe également de l'huile sèche au monoï qui peut servir à prendre le relais une fois que la peau a déjà été préparée au soleil et qu'elle a commencée à bronzer. Elle a un indice de protection de 20, ce qui peut être encore léger pour certaines peaux très blanche.

Le monoï pour le corps

Le monoï est très concentré en actifs hydratant et quelques gouttes suffisent pour une application sur tout le corps. Il peut être utilisé sur tout type de peau mais est a privilégié pour les peaux sèches.

Lors de l'application, insistez sur certaines parties généralement plus sèches comme les coudes, les pieds et les ongles. Massez doucement jusqu'à l'absorption totale de l'huile par votre peau. Elle devient douce et légèrement satinée. Même si on a tendance à réserver ce soin aux mois d'été, le monoï peut hydrater votre peau tout au long de l'année... l'odeur étant peut-être moins adaptée aux frimats de l'hiver. Pour les pieds et les mains particulièrement secs, vous pouvez appliquer le monoï en masque puis recouvrir de gants ou de chaussettes afin de laisser agir toute la nuit. En réitérant l'opération une à 2 fois par mois, vos mains et vos pieds redeviendront doux et hydratés.

Dans l'eau du bain, il peut être un atout beauté et relaxation très agréable, simplement en versant quelques gouttes de l'huile de monoï dans l'eau chaude.
A savoir : son action très hydratante permet également de prévenir des vergetures notamment durant la grossesse.

Le monoï pour les cheveux

Le monoï est aussi un atout beauté de votre chevelure... aaaaah les cheveux des tahitiennes, beaux, longs, soyeux et brillants, le rêve! Bon, même si nos cheveux ne deviendront pas longs et noirs en les tartinant de monoï, cette huile pourra tout de même leur redonner une santé en les nourrissant en profondeur. Comment faire? Appliquer l'huile de monoï sur toute la chevelure ou seulement sur les pointes (évitez comme toujours les racines pour les cuirs chevelus à tendance grasse), recouvrez votre chevelure avec un bonnet, une charlotte, un sac plastique ou encore une serviette et laisser agir au minimum 30 minutes... voire plus ou même toute une nuit en veillant à protéger vos draps toutefois.
Lavez très soigneusement vos cheveux, plusieurs fois si vous avez les cheveux gras et vous n'avez plus qu'à vous admirer dans votre miroir : vos cheveux sont souples et brillants.

Enfin l'huile de monoï c'est fabuleux et dépaysant, alors pour bien terminer vos soirées d'été, quoi de mieux qu'un massage au monoï!